Tenuta delle Terre Nere: des vins ‘volcaniques’

Vins

Sicile

Au nord-est de la Sicile, dans un cadre climatique et culturel unique, nous trouvons le volcan Etna. On peut considérer cette région comme “une île dans l’île” où la nature est généreuse mais sévère.

Les vignobles se trouvent à Randazzo, dans la région dite Calderara Sottana, sur le côté nord du volcan, à une altitude entre 400 et 1000m. Cette situation viticole produit en été une amplitude de température de 30 degrés entre le jour et la nuit. Cela permet l’existence de très nombreuses zones microclimatiques extrêmes.

Marco De Grazia est arrivé à Randazzo au début des années 2000. Il est tombé tout de suite amoureux de cette terre, en voyant son potentiel environnemental et viticole. Pour commencer, il a acheté quelques hectares de vigne qui depuis le début ont donnés des résultats incroyables. Aujourd’hui le domaine compte 55 hectares, dont 25 plantés en vignoble, avec l’idée d’acquérir dans le futur jusqu’à 38 hectares.

Les cépages qu’on trouve sur cette appellation sont principalement le Carricante pour les blancs ainsi que les Nerello Mascalese et Cappuccio pour les rouges.

Ce vigneron mène son domaine en façon “Bourguignonne”: il vinifie séparément chaque parcelle afin de sublimer les terroirs, d’altitudes et sols différents.

Nous importons les vins de la Tenuta delle Terre Nere depuis plus de10 ans. Au cours des années on peut constater que les vins issus des parcelles les plus basses et les plus chaudes comme le Feudo di Mezzo (650 m) ont tendance à murir plus tôt que ceux issus de Guardiola (800-1000m). Le Feudo di Mezzo s’exprime avec rondeur et force déjà après 2-3 ans d’affinage en bouteille.

Le Guardiola au début reste serré et fermé, mais quand il commence à s’ouvrir, après environ 4-5 ans selon le millésime, il s’exprime avec des notes épicées, minérales et une senteur de griottes très intense. Il laisse une bouche fraîche, mordante et très savoureuse grâce à son terroir volcanique graveleux.

Les vins rouges de Santo Spirito, qui viennent d’une parcelle de terre volcanique et de sable à 700-750m d’altitude, sont très raffinés, sensuels et charmeurs. Le palais est riche, simultanément soyeux et charnu et ce dès sa mise en bouteille. Avec l’affinage il gagne en intensité aromatique et il rappelle beaucoup l’intensité et la vigueur des parfums floraux et méditerranéens qu’on retrouve quand nous sommes sur l’Etna. 

Les vins rouges de Calderara Sottana, même quand ils n’étaient pas encore classifiés Grand Cru, démontraient une complexité et une ampleur, au niveau gustatif d’abord et aromatique ensuite. Ils donnaient une sensation de velours et d’équilibre déjà dans la phase de leur jeunesse. Aujourd’hui, ils donnent l’impression d’avoir gagné en sagesse et en caractère, et ils montrent un éventail aromatique et gustatif d’une force et d’une ténacité impressionnantes, ce qui leur permet de vieillir pendant au moins 15-18 ans.